LES QUESTIONS FREQUENTES

1. Mon assurance insiste pour que je répare mon véhicule dans un garage agréé. Ai-je quand même le droit de venir chez BimbOx?

vrai

Il est essentiel de savoir que chaque assuré a toujours le libre choix de son réparateur. « Tout contrat d'assurance souscrit au titre de l'article L. 211-1 mentionne la faculté pour l'assuré, en cas de réparation d'un véhicule ayant subi un dommage garanti par le contrat, de choisir le réparateur professionnel auquel il souhaite recourir. Cette information est également délivrée, dans des conditions définies par arrêté, lors de la déclaration du sinistre. »


Votre assureur bénéficie de tarifs remisés chez les réparateurs agréés, c'est pourquoi il préfère que vous y fassiez réparer votre véhicule.


Chez BimbOx le budget "remise" est uniquement consacré au client.  Soyez gagnant et choisissez BimbOx.


2. Mon véhicule a déjà été expertisé dans un autre garage. Les réparations ne sont pas encore faites, est-il possible de faire réparer mon véhicule chez BimbOx?

vrai

Mais à deux conditions: 


  • que les travaux n'aient pas commencé 
  • et que vous n'ayez pas signé d'ordre de réparation vous obligeant à réparer dans l'établissement où a eu lieu l'expertise du véhicule.



3. L'expert classe mon véhicule en V.E, qu'est-ce que la procédure véhicule endommagé?

Lors de son expertise, l'expert va contrôler différents points de sécurité du véhicule, la direction, le réservoir et le circuit d'alimentation, le système de freinage, la sécurité des passagers, la carrosserie comprise entre les zones d'ancrage des éléments de liaisons  au sol. S'il estime l'un de ces critères dangereux, le véhicule sera classé V.E (véhicule endommagé), la carte de grise sera alors suspendue. Il faudra faire les travaux de réparation, passer un nouveau contrôle technique, et demander à l'expert d'essayer le véhicule.  Si tout est en ordre, l'expert lèvera la suspension de la carte grise.


Les frais de remise en état des organes sécuritaires (freins, amortisseurs...) sont à la charge du propriétaire et ces derniers devront être réalisés par un professionnel de l'automobile qui délivrera une facture de sa prestation.


4. Mon véhicule ne cote plus à l'argus et j'ai eu un accident. L'expert déclare que mon véhicule est un V.E.I . Que dois-je faire?

"Véhicule Economiquement Irréparable"

Cette procédure est déclenchée dès lors que le montant des réparations évalué par votre assurance dépasse la valeur de votre véhicule.

(Cette procédure est régie par les articles L327-1 à L327-12 du code de la route).

Il est important de savoir que vous pouvez quand même réparer le véhicule. Votre assurance vous remboursera la somme correspondant à la valeur estimée du véhicule. La différence entre le montant des réparations et la valeur du véhicule sera à votre charge.

 

Le classement de votre véhicule en procédure VEI implique que sa remise en circulation fasse l'objet d'un suivi des réparations par un expert en automobile agrée. Il faudra alors faire les travaux de réparation, passer un nouveau contrôle technique, et demander à l'expert d'essayer le véhicule et de valider la réparation.  Si tout est en ordre, l'expert lèvera la suspension de la carte grise.

 

 

Cette procédure doit être impérativement respectée afin d'obtenir le certificat de conformité de fin de travaux qui lui seul permet le déblocage de la carte grise


Les frais de remise en état des organes sécuritaires (freins, amortisseurs...) sont à la charge du propriétaire et ces travaux devront être réalisés par un professionnel de l'automobile qui délivrera une facture de sa prestation. BimbOx prend également en charge les réparations mécaniques de votre véhicule.

5 J'ai eu un léger accrochage avec mon véhicule, est-il nécessaire que je fasse marcher mon assurance?

vrai

La plupart du temps lorsqu'à l'œil les dégâts semblent moindres, au démontage il peut y avoir plus de casse que prévu. Dans ce cas nous vous conseillons de faire un devis pour avoir une idée réelle du coup des réparations. Avec ce montant nous pourrons déterminer ensemble et en fonction des modalités de votre contrat d'assurance s'il est préférable ou non de déclarer le sinistre.